Leader des services en ergonomie et facteurs humains pour les ingénieries et les technologies

 01 39 30 62 56 (Paris) - 05 31 08 42 38 (Toulouse)

Prestation d’assistance Facteurs Organisationnels et Humains pour l’étude du matériel de piste dans le cadre d’analyses post-incidentelles.

Le besoin d’Air France (service sécurité)

Bertin Ergonomie facteur humain apporte son expertise Facteurs Humains et Organisationnels à Air France dans le cadre d’une étude visant à améliorer la sécurité de l’utilisation du matériel de piste. L’étude menée a permis de fournir une série de recommandations FOH précises validées et directement applicables, ainsi qu’une liste d’exigences liées à la sécurité active et passive des matériels applicables dans le cadre du renouvellement des matériels.

 

Cette intervention vise à comprendre l’occurrence des Facteurs Humains et Organisationnels lors d’un incident ou accident, à améliorer les pratiques de sécurité de l’entreprise, et à mettre en œuvre une méthode de retour d’expérience afin de diminuer le nombre d’accidents du travail imputables à l’utilisation des matériels de pistes, mais également prévenir les risques de dommages aux avions et améliorer l’efficacité globale du service rendu. Le type de matériels concerné par l’étude et celui utilisé lorsque l’avion est en touchée, principalement les loaders, les tapis à bagages et les dégivreuses.

Le rôle de Bertin Ergonomie

Des analyses des incidents et dysfonctionnements et des analyses d’activités en exploitation ont été menés par un binôme de consultants en Facteurs Humains / Sûreté de Fonctionnement de Bertin Ergonomie facteur humain. Ces analyses ont permis l’identification des causes liées aux Facteurs Humains et Organisationnels des événements en s’appuyant sur le contexte de sécurité de l’entreprise.

Les résultats de la mission

Bertin Ergonomie facteur humain a proposé des actions correctives acceptables pour l’entreprise et adaptées aux obligations de sécurité. Un plan Facteurs Humains et Organisationnels d’actions a également été suggéré de manière à renforcer la réflexion sur l’organisation du travail, les délégations de responsabilités, les supports de travail et la conception de matériels.