Expertises et services en ergonomie et facteurs humains

Bertin Ergonomie, partenaire majeur de l’aéronautique pour l’évaluation de la charge de travail mentale

Le besoin d’Airbus

Evaluer la charge de travail mentale afin de démontrer la plus-value opérationnelle d’un système.
L’évaluation peut être faite :

  • en absolue afin de vérifier que la charge de travail mentale engendrée est acceptable,
  • en comparaison à une situation de référence pour vérifier que la nouvelle situation est au moins aussi efficace,
  • ou encore en longitudinal, pour vérifier que l’évolution de la charge de travail mentale montre une pente d’apprentissage / une appropriation rapide.

Le rôle de Bertin Ergonomie

  • Définir et mettre en œuvre une méthodologie d’évaluation de la charge de travail mentale, que ce soit dans un contexte de contrôle aérien pour le programme SESAR ou pour la certification facteurs humains des cockpits. Pour l’Airbus A350, nos équipes ont participé aux campagnes d’évaluations facteurs humains. Dans ce cadre, nous avons évalué la charge de travail mentale des pilotes en vue de la certification du cockpit. Différentes fonctions ont été évaluées au travers de plusieurs situations opérationnelles.
  • Calibrer puis analyser les niveaux de charge de travail mentale de travail engendrées ainsi que la performance opérationnelle associés avec les outils d’évaluation Bertin Ergonomie et les observations associés
  • Mettre en forme les résultats et les présenter afin de démontrer la plus-value opérationnelle des concepts et / ou IHM.

Les résultats de la mission

  • Pour l’Airbus 350, la méthodologie ainsi que les résultats ont été approuvés par les autorités de certification. Ce travail est l’aboutissement de 6 années de travail sur le cockpit de l’A350 par nos spécialistes facteurs humains.